Browse By

MALI : « Mogoya », le nouvel album de Oumou Sangaré sur le marché

Huit ans après la sortie de son dernier album Seya, la chanteuse malienne entame la promotion de Mogoya (No Format) qui signifie « relations humaines » en bambara. La diva était à Paris le 6 mars. Elle a interprété en acoustique, à l’occasion d’un show-case dans un appartement privé du 10e de la capitale, cinq titres de ce nouvel opus.

L’artiste malienne primée d’un Grammy Award en 2010 dans la catégorie meilleur album de world musique contemporaine, et reconnue pour sa formation les Amazones d’Afrique, revient avec un septième album baptisé Mogoya, près de cinq ans après la livraison de Kounadia.

SHOWCASE A PARIS

Le titre de l’album est « Mogaya » (l’humanisme). «Je me suis inspiré de ma propre expérience de la vie pour choisir ce titre. Car l’humanisme est devenu difficile aujourd’hui. La parole d’honneur à tendance à finir en Afrique, notamment au Mali. Je chante, comme on le fait au Wassulu, pour éduquer les populations.»

J’ai choisi quatorze titres nouveaux pour cet album. Mais comme je ne travaille pas seule, ce sera quand même entre 9 et 14 morceaux quand les collaborateurs donneront leurs avis.

L’album, dit-elle, fusionne tradition et modernisme. «Le wassulu est là à travers le « Djimbé », le « Kamalingoni », le « Karnian », etc.», rassure Oumou. Comme pour dire quelle tient à sa source. La réalisation de cet album, insiste la diva, n’aura encore été possible que grâce à ma mère qui m’aide beaucoup en conseils. Se prononçant sur sa retraite, Oumou Sangaré a été on ne peut plus claire. «La retraite est obligatoire, mais on prie Dieu de nous en éloigner. Tant que mes fans veulent que je joue et chante pour eux, je chanterai toujours», déclare-t-elle.

Albert Mamahat FALL

© MAI 2017 – GWENNMUSIC